Victoire historique en Coupe de France

Les Diables Rouges (D3) recevaient les Comètes de Meudon (D2), pour le compte des 16èmes de finale de la Coupe de France, ce mardi 25 octobre.

Ayant réussi l’exploit d’éliminer Cergy (actuel leader de la D2) au premier tour, les valenciennois s’attaquaient cette fois à une équipe moins forte sur le papier mais évoluant en D2 depuis de nombreuses saisons et leur ayant infliger un cinglant 10-0 en septembre 2014, déjà en Coupe de France.

Match de Coupe de France de hockey sur glace qui opposait Les Diables Rouges de Valenciennes (D3) face à l'équipe des Comètes de Meudon (D2) en date du 25 ocotbre 2016 pour les 16ème de finale.

La première période démarre devant un public venu nombreux (plus de 700 personnes) malgré le jour et l’horaire inhabituel. C’est la mascotte de Valigloo qui procède à l’engagement accompagné de Patrice Lemaire, le Président des Diables Rouges.

Les deux équipes se jaugent en attaquant tour à tour et au bout de quelques minutes, ce sont les meudonnais qui se montrent les plus réalistes en inscrivant le premier but de la rencontre à 04 :37 par leur numéro 12 Adrien Auda.

Loin de baisser les bras, les joueurs d’Anthony Wagret repartent à l’attaque et font jeu égal avec les visiteurs.

La première pénalité tombe à 6 :19 contre un joueur de Meudon pour « accrocher ». Cette supériorité numérique ne sourit pas aux Diables Rouges qui se voient même sanctionnés à leur tour à 8 :12 et 09 :02. C’est donc une supériorité à 5 contre 3 pour les Comètes puis à 5 contre 4 lorsque Arthur Delbecque quitte le banc des punitions à 10 :12.

A 10 :40, alors qu’ils sont encore en infériorité numérique, ce sont les valenciennois qui marque un but par Marek Matej assisté de Lukas Janos. Le score est alors de 1-1.

S’en suit une série d’attaques des deux camps qui ne trouvent pas le fond des filets. Juraj Sedlacko pour Valenciennes et Maxime Bonnet, habituel remplaçant, pour Meudon sont bien en place et ne laisse rien passer.

A 17 :09, les arbitres appellent une nouvelle pénalité contre les Parisiens. Dans une configuration qu’ils affectionnent (en supériorité numérique), les Diables Rouges se mettent en place, font tourner le palet et trouvent la faille par Lukas Janos assisté de Marek Matej à 18 :31.

Quelques secondes plus tard, le capitaine valenciennois David Selin tombe sur la glace victime d’un coup de crosse au poignet. Les arbitres ne signalent pas de faute et le jeu se poursuit tandis que David Selin regagne son banc avec difficulté. Jamie McIlroy, l’attaquant écossais du VHHC, s’en prend alors au joueur de Meudon. Le trio arbitral intervient immédiatement et sanctionne le fougueux ecossais de 2 minutes de pénalité + 10 minutes de méconduite. La sirène marquant la fin de la première période retentit à Valigloo et une dernière pénalité est  distribuée en cette première période à un joueur de Meudon pour « retenir ». Les deux équipes regagnent les vestiaires sur ce score de 2-1.

 

La deuxième période reprend sur le même rythme avec de très bonnes séquences des deux équipes. A 23 :25, c’est Marek Matej qui marque, de nouveau, assisté de Lukas Prokop et Arthur Delbecque. Les partisans sont aux anges et encouragent leurs favoris.

David Selin, revenu au jeu entre temps, est sanctionné par le trio arbitral et rejoins le banc des pénalités accompagné d’un joueur des Comètes.

A 4 contre 4, les attaquants ont plus d’espace et c’est le très technique Jakub Bernad (Champion du monde en titre avec la République Tchèque en Roller-Hockey) qui inscrit un nouveau but pour les Diables Rouges, à 24 :56.

A 4-1, c’en est trop pour le coach meudonnais qui décide de sortir Maxime Bonnet et de le remplacer par Arthur Noale son gardien numéro 1. Celui-ci va réussir à contenir les assauts des rouges et noirs pendant plus de 10 minutes.

A 33 :41, Thomas Trambouze est envoyé en prison pour crosse haute. Les Comètes ont donc l’occasion de réduire le score en évoluant à 5 contre 4 pendant 2 minutes. Les Valenciennois gèrent la première minute d’infériorité numérique en s’appuyant sur un Juraj Sedlacko en grande forme qui multiplie les arrêts et frustre les joueurs de Meudon. A 34 :44, nouveau coup d’éclat des joueurs d’Anthony Wagret qui marquent, en infériorité numérique, par Lukas Prokop assisté de Marek Matej. Le score est alors de 5-1.

Les Comètes n’arrivent pas à inverser la tendance et vont même être poussés à la faute par deux fois à 37 :28 et 39 :17. Il n’en fallait pas plus aux Diables Rouges pour trouver la faille et marquer leur sixième but de la soirée par Lukas Janos assisté de Lukas Prokop et Jakub Bernad, à 39 :37. Les joueurs de Meudon perdent leur sang-froid et leur numéro 21 est sanctionné de deux minutes pour dureté (altercations). La seconde période s’achève sur ce score de 6-1. Les plus de 700 spectateurs sont aux anges.

 

La troisième période reprend et rapidement on se rend compte que Meudon n’arrivera pas à revenir au score. Les valenciennois gèrent leur confortable avance et laissent les Comètes tenter de longues passes qui se concluent souvent par un dégagement interdit et une remise en jeu en zone meudonnaise.

Les minutes passent et il faut attendre la 49ème minute pour voir de nouveau les Comètes se montrer dangereux. Sans conséquence puisque Juraj Sedlacko se montre intraitable. Suite à une de ses interventions, les esprits s’échauffent devant la cage valenciennoise et les arbitres sanctionnent Allan Harmegnies et Jérémy Pigeot pour Meudon à 49 :27. Quelques secondes après la remise en jeu, c’est Lukas Prokop qui est envoyé au banc des pénalités. Les Parisiens vont donc bénéficier d’une supériorité numérique à 5 contre 3. Le coach meudonnais demande alors un temps mort et décide de sortir son gardien pour ajouter un attaquant supplémentaire sur la glace. Cela donne donc un 6 contre 3 pour Meudon qui joue alors sans gardien ! A 50 :14, les valenciennois doivent céder et encaissent un but, inscrit par Jimmy Paradis, l’attaquant québecois des meudonnais. Le score est alors de 6-2.

Le gardien francilien rejoint ses buts pour la remise en jeu mais est vite rappelé par son coach qui tente, de nouveau la même tactique. Cette fois, les Diables Rouges ne craquent pas et parviennent à lancer le palet dans la cage vide par Thomas Trambouze assisté de Lukas Prokop, à 52 :25. Cela fait donc 7-2 pour Valenciennes.

Les Comètes, complétement dépassés, craquent littéralement et, sous le coup de la frustration, s’engagent dans une rude altercation où les casques et les gants tombent. Le trio arbitral parvient à rapidement calmer les esprits. Cet épisode houleux est, logiquement, sanctionné : Lukas Janos et Lukas Prokop se retrouvent en prison et côté Meudon, Jimmy Paradis est renvoyé au vestiaire pendant que deux de ses coéquipiers prennent place sur le banc des pénalités.

Le match se termine dans cette ambiance électrique. Dommage que les joueurs de Meudon n’aient pas su garder un bon esprit sportif mais cela n’entame pas la joie des supporters et des joueurs qui célèbrent leur victoire.

 

C’est un véritable exploit réalisé par les Diables Rouges de Valenciennes puisque c’est la première fois que le VHHC atteint ce niveau de compétition en Coupe de France.

Seuls des clubs de D1 et de ligue Magnus se sont qualifiés pour les huitièmes de finale de la Coupe de France 2016-2017, ce qui souligne, encore plus, la performance des valenciennois !

Dans l’histoire de la Coupe de France (avec la formule actuelle mise en place au début des années 2000), aucune équipe première de Division 3 n’avait jamais atteint les huitièmes de finale.

Le tirage au sort des huitièmes de finale est effectué aujourd’hui même (le 26/10/16). Nous espérons vous voir encore plus nombreux lors des prochains matchs de championnat à Valigloo et en Coupe de France, le mardi 22 novembre contre…

img_3828-modifier

Match de Coupe de France de hockey sur glace qui opposait Les Diables Rouges de Valenciennes (D3) face à l'équipe des Comètes de Meudon (D2) en date du 25 ocotbre 2016 pour les 16ème de finale.
Merci à notre sponsor Partner System, à droite de la photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu