Victoire contre Amiens 2

  1. Accueil
  2. chevron_right
  3. D3
  4. chevron_right
  5. Victoire contre Amiens 2

Valenciennes recevait Amiens ce samedi 19 novembre 2016 à Valigloo, pour le compte du championnat de France D3.

Les Gothiques, derniers du groupe C, savaient qu’ils auraient fort à faire face à des Diables Rouges classés troisième.

Le match est précédé d’une démonstration de nos U9 qui accueillent les joueurs par une haie d’honneur. Le centre hospitalier de Valenciennes est mis à l’honneur dans le cadre de Movember avec un stand d’information et un discours d’avant-match.

Le match commence par un round d’observation durant lequel les deux équipes se jaugent.

A 4:41, la première pénalité du match est sifflée contre un joueur de la Somme pour cinglage.

En mode diesel, les Diables Rouges ne parviennent pas à trouver la faille malgré quelques franches occasions.

A 9:05, c’est Marek Matej qui ouvre le score sur une assistance de Lukas Prokop (1-0).

Quelques secondes plus tard, à 9:28, nouveau cinglage d’un Gothique qui part en prison pour deux minutes. Cette fois, le jeu de puissance valenciennois se montre efficace et c’est, de nouveau, Marek Matej qui marque assisté de Thomas Trambouze et Lukas Prokop, à cinq contre quatre, à 10:25 (2-0).

Les picards musclent leur jeu et cela occasionnent quelques explications suivies de pénalités pour les deux équipes. A 15:10, les Diables Rouges se retrouvent en supériorité numérique, à cinq contre quatre, et c’est Sébastien Fronty qui marque, d’un tir lointain, assisté d’Allan Harmegnies, à 16:41 (3-0).

La première période se termine sur ce score de 3 à 0.

Les deux équipes reviennent pour la seconde période et ce sont les joueurs d’Anthony Wagret qui sont les plus incisifs. A 21:51, Jakub Bernad marque le quatrième but assisté de Jamie McIlroy et de Lukas Janos (4-0).

Le coach amiènois décide de changer son gardien de but et c’est Maurad Laamel qui remplace Hugo Loriot Pommelet à 21:56.

Cela n’y change rien et moins d’une minute plus tard, à 22:24, c’est Allan Harmegnies qui marque un nouveau but valenciennois, assisté de François Grenier (5-0).

Ne parvenant pas à rivaliser avec les Diables Rouges, les Gothiques sont frustrés et donnent de mauvais coups. Cela se traduit par des pénalités pour dureté distribuées à 23:25 par le duo arbitral.

Les esprits se calment, temporairement, et c’est Lukas Prokop qui inscrit le sixième but nordiste, sans assistance, à 26:16 (6-0).

La soirée est tranquille pour le portier valenciennois, Juraj Sedlacko qui n’a pas eu beaucoup de travail jusqu’à présent mais qui a su faire les quelques arrêts nécessaires quand il le fallait.

A 31:32, Marek Matej se signale à nouveau en inscrivant le septième but des rouges et noirs, assisté de Lukas Prokop et Maël Harmegnies (7-0).

A 32:44, Lukas Janos est, logiquement, pénalisé pour une charge contre la bande. Les Gothiques bénéficient alors d’une supériorité numérique à cinq contre quatre. Ils ne parviennent pas à marquer et au contraire, se font surprendre par Jakub Bernad qui, avec sa vitesse et sa technicité part en contre marquer le huitième but du match, à 33:25 (8-0).

Cela en fait trop pour deux joueurs d’Amiens visiblement très énervés suite à ce nouveau but et qui vont aller se calmer, pour l’un sur le banc des punitions et pour l’autre, directement au vestiaire.

La seconde période se termine sur ce score de 8 à 0.

En début de troisième période, à 42:53, Lukas Janos est, à nouveau, sanctionné pour un coup de coude.

Les Gothiques évoluent à cinq contre quatre mais ce sont les Diables Rouges qui contrôlent le jeu. A 43:46, Jakub Bernad se signale encore et marque un nouveau but pour Valenciennes, assisté de Lukas Prokop (9-0).

A 47:21, un joueur picard est, de nouveau, pénalisé de 10 minutes pour méconduite.

Quelques secondes plus tard, à 47:55, le dixième but est marqué par l’inévitable Jakub Bernad, assisté de Marek Matej et Lukas Janos (10-0).

Sursaut amiénois sur l’action suivante, les Gothiques sauvent l’honneur par César Boucault assisté de Adrien Josse et Gauthier Leroux à 48:24 (10-1).

Cela n’empêche pas les Diables Rouges de reprendre leur marche en avant. A 50:18, Jakub Bernad, assisté de Lukas Prokop marque à nouveau (11-1).

A 52:30, Anthony Wagret effectue un changement de gardien. C’est Axel Brassart, formé au club, qui rentre en jeu pour Valenciennes, à la place de Juraj Sedlacko. Les deux gardiens sont très applaudis par les spectateurs.

A 52:48, sur la mise en jeu qui suit, Jakub Bernad marque, assisté de Marek Matej (12-1).

Moins de deux minutes plus tard, à 54:25, Jakub Bernad, toujours lui, vient marquer le dernier but de la rencontre, assisté de Lukas Prokop (13-1).

Deux pénalités, en fin de match, contre Jamie McIlroy et Sébastien Fronty n’y changeront rien.

Les 840 spectateurs présents ce soir repartent avec le sourire suite à cette avalanche de buts spectaculaires et pensent déjà au match de Coupe de France de mercredi contre Rouen (ouverture des portes 19h10 / billetterie en ligne).

 

jakub
Jakub Bernad, auteur de 7 buts, élu homme du match.

 

movember
Le représentant du centre hospitalier de Valenciennes et le président des Diables Rouges, Patrice Lemaire, à l’occasion de Movember.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu