Valenciennes – Chalons

  1. Accueil
  2. chevron_right
  3. D3
  4. chevron_right
  5. Valenciennes – Chalons

 

Près de 900 partisans ont répondu présents pour ce match de championnat D3 contre un rival direct au classement.

Nos U7 assurent l’animation d’avant match et l’entrée des joueurs.

Chalons s’est déplacé dans le Hainaut avec un effectif restreint. Les valenciennois doivent jouer sans David Selin, Benjamin De Gubernatis et Anthony Wagret, tous trois blessés.

Le match commence. Rapidement, une première pénalité est sifflée par les deux arbitres de cette rencontre contre Thomas Trambouze. Cette première supériorité numérique ne donne rien.

C’est ensuite un accrochage entre Lukas Prokop, le défenseur valenciennois, et David Kubovcik, l’attaquant chalonnais, qui est sanctionné à 03:31.

La première période se déroule ensuite sur un faux rythme. Les deux équipes semblent ne pas savoir mettre leur jeu en place. Les gardiens de but sont peu sollicités.

Il faut attendre la neuvième minute de jeu (09:10) pour voir l’ouverture du score. C’est Thomas Janci qui marque pour Chalons alors que Juraj Sedlacko, le portier valenciennois, avait la vue masquée par de nombreux joueurs (0-1)

Moins d’une minute plus tard (à 10:29), Ludovic Mathieu est sanctionné d’un faire trébucher. De nouveau, la supériorité numérique marnaise ne donne rien.

A 15:30, un joueur des Gaulois est, à son tour, sanctionné de deux minutes de pénalité. Les Diables Rouges ont, là, une belle occasion d’égaliser avant la fin de la première période. Malheureusement, les joueurs d’Anthony Wagret ne trouvent pas la faille et Juraj Bachan, le gardien chalonnais, garde sa cage inviolée jusqu’au coup de sirène marquant la première pause. Cette première période est vraiment décevante tant les valenciennois n’ont pas été inspirés.

La deuxième période reprend et c’est Chalons qui double la marque trés rapidement ( à 20:37) par Marek Hanes. 2-0 pour Chalons : les partisans valenciennois  sont sonnés tout comme les joueurs.

La réponse des valenciennois arrive à 22:57 par Arthur Delbecque qui marque, assisté de Marek Matej et Jakub Bernad ( 1-2).

Les Diables Rouges montrent un tout autre visage qu’en première période et sont beaucoup plus offensifs.

Les joueurs d’Anthony Wagret repartent à l’attaque et c’est François Marchal qui marque le but égalisateur, assisté de Rémi Lageard et Lukas Prokop à 28:15 (2-2).

Les partisans redonnent de la voix. Les Diables Rouges prennent clairement l’ascendant sur les Gaulois. Cette domination est concrétisée par le but de Marek Matej assisté de Lukas Prokop, à 30:00 (3-2). Le public salue bruyamment ce but qui permet aux valenciennois de mener au score pour la première fois dans ce match.

Les joueurs de la Marne ne parviennent pas à contrer les attaques valenciennoises et s’inclinent, de nouveau, à 32:57, sur un but de Marek Matej assisté de Jakub Bernad (4-2).

Sur un tir champenois, Sébastien Fronty, le défenseur valenciennois est touché à la tête. Il est contraint de regagner le vestiaire sur blessure.

Quelques secondes après cet arrêt de jeu,  Marek Hanes, l’attaquant des Gaulois, réduit le score à 4-3 (34:22) .

La seconde période se termine ainsi sur ce score de 4-3.

La troisième période s’annonce donc décisive dans ce match très serré.

Sébastien Fronty, blessé mais pas vaincu, revient dans la partie.

Les deux équipes tentent de marquer à nouveau mais les gardiens réussissent, tous deux, de beaux arrêts.

A 44:11, c’est Jakub Bernad, qui est blessé à son tour sur une crosse haute non sanctionnée par les arbitres. Touché sérieusement, l’attaquant tchèque de Valenciennes est conduit au vestiaire. La surfaceuse est appelée pour effacer le sang sur la glace.

La première pénalité de cette dernière période est sifflée contre Lukas Prokop, coupable d’un mauvais geste sur son adversaire direct à 47:50.

Cette indiscipline va coûter très cher aux Diables Rouges puisque les Gaulois égalisent sur leur supériorité numérique à 48:29 par Jakub Matejka assisté de David Kubovcik et Tristan Lohou (4-4).

Une minute plus tard, à 49:29, nouvelle faute d’un joueur du Hainaut (Rémy Lageard pour accrocher) et nouvelle infériorité numérique pour les joueurs d’Anthony Wagret. Les chalonnais ne parviennent pas à faire la différence et Juraj Sedlacko, le gardien valenciennois, conserve le score à 4-4, bien épaulé par ses coéquipiers.

Le match nul est suivi d’une période de prolongation à 3 contre 3 en mort subite. La première équipe qui marque, gagne le match.

Anthony Wagret aligne Marek Matej, Lukas Prokop et Lukas Janos pour commencer cette prolongation. Les 3 valenciennois passent près de marquer mais sur le changement de ligne, c’est Chalons qui a une contre attaque à deux contre un. Jakub Matejka marque alors le but vainqueur sur une assistance de David Kubovcik à 60:44 (4-5).

Cette fin de match est marquée par une nouvelle blessure côté Diables Rouges puisque c’est Lukas Prokop qui est touché, à son tour.

Les esprits s’échauffent et, fait très rare au hockey, la poignée de main de fin de match est interrompue par un début d’altercation. Les joueurs de Chalons repartent au vestiaire. Seule une poignée d’entre eux reste jusqu’à la fin.

Ce match n’était, décidément, pas un match comme les autres pour les Diables Rouges.

 

Suite à cette défaite en prolongation, Valenciennes marque un point au classement et Chalons deux points. Les Diables laissent ainsi échapper des points importants contre un rival direct à la course aux play-offs.

Nous aurons besoin de vous, dès ce samedi 19 novembre 18h, pour les encourager et les pousser vers la victoire contre Amiens 2.

14590049_10210599569055433_4508246114506001490_o

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu