Reims – Valenciennes

Les Diables Rouges se déplaçaient à Reims ce dimanche soir suite au report du match initialement prévu le 7 janvier.

Les Rémois ont joué samedi soir contre Châlons et enchaînent donc avec la réception de Valenciennes.

Benjamin De Gubernatis et Marek Matej sont les deux absents (blessés) chez les valenciennois.

Une quinzaine de partisans valenciennois ont fait le déplacement pour encourager leurs favoris.

Le match commence et les arbitres interviennent très vite en sanctionnant un joueur de Reims pour « trébucher » après 41 secondes de jeu.
Cette première supériorité numérique nordiste ne donnera rien.
Il faut attendre plus de cinq minutes pour voir le premier but. C’est Anthony Wagret qui marque, à 5:54, assisté de Jakub Bernad et Lukas Prokop (0-1).
Les champenois ne sont pas en reste mais Juraj Sedlacko, bien en place, arrête leurs tentatives.
A 11:07, un joueur des Phénix écope de 2+10 pour charge dans le dos+ méconduite.
Les joueurs d’Anthony Wagret n’arrivent pas à trouver la faille malgré cette nouvelle présence à cinq contre quatre.
A 12:58, Jamie McIlroy est envoyé au banc des pénalités pour « accrocher ».
Reims a alors l’occasion de réduire le score.
Les Diables Rouges tiennent bon,  avec un joueur en moins.
Mieux, ils parviennent même à inscrire un but, à 14:42, par Arthur Delbecque assisté de Rémi Lageard (0-2).
Les Rémois ne baissent pas les bras mais Juraj Sedlacko ne laissent rien passer.
Les valenciennois ont quand à eux plus de réussite puisqu’à 17:52, David Selin marque le troisième but, assisté de François Marchal et Rémi Lageard (0-3).
La première période se termine sur ce score de 0-3.

La seconde période reprends et rapidement, une nouvelle pénalité est sifflée contre Reims, à 22:02.
Les joueurs d’Anthony Wagret mettent en place leur jeu en supériorité numérique mais n’arrivent pas à trouver la faille dans une défense bien regroupée.
Les rémois rejouent à cinq et quelques secondes plus tard, c’est Jamie McIlroy qui est, de nouveau, pénalisé, à 24:19 pour une obstruction.
Sur l’engagement qui suit, les valenciennois se font surprendre par Raphael Roset qui réduit le score à 24:26 (1-3).
Les deux équipes évoluent donc à cinq contre cinq et se neutralisent.
A 27:18, Thomas Trambouze marque, à son tour, assisté de François Grenier et Lukas Janos (1-4).
Les champenois réagissent immédiatement et à 28:17, c’est Albin Terrenoire qui marque (2-4).
Le coach des Phénix change alors son gardien.
A 30:04, Jamie Mcilroy, décidément très physique, est envoyé en prison pour une charge incorrecte.
Comme souvent cette saison, les Diables Rouges, pourtant réduits à quatre contre cinq, vont surprendre leur adversaire. C’est Jakub Bernad qui marque, assisté d’Anthony Wagret, à 30:40 (2-5).
Les joueurs de Reims ne baissent pas les bras. Ils vont même parvenir à marquer, à 33:13, par Raphael Roset (3-5).
S’en suit une période durant laquelle les deux équipes alternent les phases offensives et défensives sans parvenir à faire la différence.
A 34:44, Sébastien Fronty est pénalisé pour cinglage. Les Phénix ont alors une belle occasion de revenir au score avec cette supériorité numérique.
Au lieu de cela, Gael Jeanbourquin, de Reims, est envoyé en prison pour accrocher.
Les deux équipes évoluent à quatre contre quatre.
Il faut attendre les dernières secondes de cette période pour voir le score évoluer. A 39:56, c’est Arthur Delbecque qui marque un but magnifique, assisté de Jakub Bernad (3-6).

Le jeu reprends pour cette dernière période.
Les Rémois sont bien décidés à revenir au score après avoir réussi à faire jeu égal en seconde période.
Durant plus de dix minutes, les deux équipes se neutralisent. Aucune pénalité n’est sifflée ni aucun but marqué.
A 53:50, Lukas Janos est pénalisé pour une charge incorrecte.
Les champenois vont alors évoluer à cinq contre quatre mais Juraj Sedlacko est dans son match et ses coéquipiers empêchent toute action rémoise de se concrétiser en but.
Mieux, tout en évoluant avec un joueur en moins, les Diables Rouges parviennent à marquer par Lukas Prokop assisté de Jakub Bernad, à 55:03 (3-7).
Suite à ce but, les esprits s’échauffent. Jakub Bernad et Vivien Schweitzer sont envoyés se calmer sur le banc des pénalités.
Le jeu reprends avec, sur la glace, cinq rémois contre quatre valenciennois.
Quelques secondes plus tard, à 55:35, Louis Camurat marque, assisté de Maël Harmegnies et Anthony Wagret (3-8).
En toute fin de match, à 59:20, Jakub Bernad marque le dernier but assisté d’Arthur Delbecque (3-9).

Le match se termine sur ce score de 3 à 9.

C’est une nouvelle victoire des Diables Rouges qui ont su trouver les ressources pour venir à bout de valeureux Phénix.

Les supporters Rémois et les partisans valenciennois ont sympathiser en fin de match. Preuve que le hockey permets aussi de belles rencontres.

Avec ces trois nouveaux points, Valenciennes conforte sa deuxième place derrière Epinal.
Les deux derniers matchs de la saison régulière seront décisifs pour le classement au sein de la poule et donc pour connaître l’adversaire des Diables Rouges au premier tour des play-offs.
Prochain rendez-vous le 11 février à Besançon pour affronter les Ducs de Dijon puis le 18 février, à Valigloo, avec la réception du leader, Epinal, pour le choc du groupe C.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *