Victoire à Amiens

Les Diables Rouges de Valenciennes se sont déplacés à Amiens ce samedi 10 décembre 2016.

Une trentaine de partisans les ont suivi pour ce court déplacement.

 

Anthony Wagret (entraîneur-joueur, blessé) doit faire sans les services de Jamie McIlroy (obligations professionnelles) et de Lukas Janos (malade) sans compter les blessés déjà connus (Benjamin De Gubernatis et David Selin).

Le match se déroule sur la petite glace du Coliseum avec des tribunes où les valenciennois sont plus nombreux que les locaux et le font entendre bruyamment.

Le match commence avec, dans les buts, Juraj Sedlacko pour les rouges et Hugo Loriot Pommelet pour les noirs.

Les premières minutes de jeu permettent aux deux équipes de se jauger. Les attaques nordistes alternent avec les offensives amienoises.

Il faut attendre la sixième minute de jeu pour voir l’ouverture du score. C’est Tony Monard qui marque le premier pour Amiens à 6:12 (1-0).

Les Diables ne s’en laissent pas compter et repartent à l’attaque. Si bien qu’à 7:30, Rémi Lageard égalise, assisté de Thomas Trambouze et Mael Harmegnies (1-1).

Les hommes d’Anthony Wagret sont de plus en plus percutants et trouvent de nouveau la faille à 8:34 par Allan Harmegnies, assisté de François Grenier et Jakub Bernad (1-2).

A 9:42, la première pénalité du match est sifflée sur une faute d’un joueur de la Somme. Le « power play » valenciennois se mets en place et après neuf secondes à cinq contre quatre, c’est Jakub Bernad qui marque sur un superbe « slap shot » de la bleue (1-3).

Le coach des Gothiques en a assez vu et change son gardien. C’est donc Maurad Laamel qui rentre en jeu.

Une minute plus tard, un joueur amienois est sanctionné pour « dureté ». Cette nouvelle supériorité numérique ne donnera rien pour les Diables Rouges malgré de belles occasions.

Le match se poursuit et les valenciennois ont clairement pris la mesure de leurs adversaires. De nombreuses occasions ne sont pas concrétisées mais leur domination est forte sur cette fin de première période.

Allan Harmegnies inaugure le banc des pénalités côté nordiste à 19:41.

Les joueurs rentrent au vestiaire sur ce score de 1-3.

La deuxième période commence donc avec une supériorité numérique amienoise à cinq contre quatre.

C’est Adrien Josse qui trouve le fond des filets, assisté de Vincent Bachet et Anthony Mortas, à 21:35 (2-3).

Ce but ne permets pas aux Gothiques de se relancer car il est suivi de deux pénalités à 23:18 et 23:52 pour accrocher et trébucher.

Cette double supériorité numérique est transformée à 24:31 par Marek Matej assisté de Jakub Bernad et Thomas Trambouze (2-4).

Lukas Prokop est envoyé sur le banc des pénalités à 26:10. Les amienois n’en profitent pas et Adrien Josse vient même annuler cet avantage numérique en se rendant coupable d’un cinglage à 27:54.

De nouveau en supériorité numérique à cinq contre quatre, Valenciennes mets en place son jeu de puissance. Jakub Bernad reproduit le même but qu’il a inscrit en première période. Il marque de la ligne bleue d’un puissant lancer frappé sur des assistances de Marek Matej et Lukas Prokop à 29:07 (2-5).

Cette mi-match va voir les derniers espoirs amienois s’envoler. A 31:34, Thomas Trambouze inscrit le sixième but valenciennois, assisté de Jakub Bernad et de Louis Camurat (2-6).

Douze secondes plus tard, à 31:46, c’est Marek Matej, assisté de Rémi Lageard et Arthur Delbecque qui l’imite et inscrit le but du 7-2.

Le score n’évoluera pas jusqu’à la fin de cette deuxième période.

La dernière période commence et voit les Gothiques compenser leur carences par un jeu très, voire trop, physique. C’est ainsi que Gauthier Leroux est sanctionné à 43:23 pour dureté (altercations).

Contre le cours du jeu, ce sont les Gothiques qui vont réussir à marquer alors qu’ils sont en infériorité numérique. A 44:36, Adrien Josse inscrit le troisième but des locaux, assisté d’Anthony Mortas et Vincent Bachet (tous deux anciens professionnels en ligue Magnus et anciens joueurs de l’Equipe de France) (3-7).

Ce but ne refroidit pas les Diables qui repartent à l’attaque et c’est Jakub Bernad qui marque à nouveau à 47:25, assisté de Lukas Prokop et Marek Matej (8-3).

A 48:59, les arbitres sanctionnent Allan Harmegnies. Cette infériorité numérique est bien gérée par les joueurs d’Anthony Wagret qui n’encaissent pas de but sur cette séquence à quatre contre cinq.

Avec un effectif valenciennois réduit, la fatigue se fait sentir en cette fin de match et c’est Ludovic Mathieu qui est, à son tour, envoyé sur le banc des punitions, à 56:48.

Les amienois, évoluant à cinq contre quatre, parviennent à marquer à 58:09 par Tony Monard, assisté de Théo Kalisa et Anthony Mortas (4-8).

Le score en restera là (4-8).

Les joueurs saluent le public et surtout les partisans valenciennois venus les encourager au Coliseum.

Les trois points de la victoire permettent aux Diables Rouges de prendre la deuxième place au classement et de passer devant Chalons.

La course aux play-offs continuent dès ce samedi 17 décembre avec la réception du Tornado Luxembourg à Valigloo (ouverture des portes à 18h).

Nous vous attendons nombreux pour encourager vos joueurs favoris lors du dernier match D3 de l’année 2016.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *